Je ne suis personne

07 juin 2014

pourquoi écrire un blog aujourd'hui ?

c'est tout bête mais je veux qu'il y ait une sorte de trace de ma vie. je veux que des gens lisent et comprennent vraiment ce que je ressens, parce que j'ai vraiment l'impression que beaucoup de mes amis font semblant de m'écouter et on ne peut pas vraiment dire que ça fasse du bien de parler dans le vide.

D'où l'idée du blog seul des gens intéressés liront. Comme le dit mon blog, je ne suis personne, très peu de mes camarades de classe se souviennent de moi, mais je suis une personne assez timide et généralement ça passe pour du mépris, je suis aussi quelqu"un qui pratique beaucoup l'ironie ce qui, il faut dire la vérité, ne fait pas vraiment bonne impression. Pendant des années j'étais juste invisible, les gens ne me voyait pas et arriver à la fac ne m'a pas vraiment aidé à me démarquer, en même temps ça aurait été un peu compliqué pour n'importe qui de se démarquer dans un amphi rempli de 700 personnes, et puis me faire remarquer n'était pas vraiment mon but, je voulais juste qu'on me voit, qu'on me parle, qu'on arrête de me traiter pour une bonne poire qui accepte tout sans rien dire, parce que c'est ce que j'étais mais après un problème personnel qui m'a fait changer ma façon de voir, je ne voulais plus jamais être cette personne.

je voulais être quelqu'un à qui on demande son avis au lieu de lui imposer ses choix, je voulais être quelqu'un qui se fait remarquer par les garçons pour les bonnes raisons, avec qui on a vraiment envie de trainer pas juste qui sert de compensation parce que personne d'autre n'était disponible. J'ai donc vraiment essayé de changer et entrer à la fac m'a aidé je pense, j'y suis entrée en septembre, personne ne me connaissait et je ne connaissais personne. c'était un nouveau départ et j'en avais désespéremment besoin après les évènements de l'été.

j'ai donc changé ma façon de m'habiller, ma façon d'être, j'ai réduit l'ironie mais sans la faire disparaître (j'y suis vraiment trop attaché, c'est une sorte de moyen de défense pour moi), j'ai essayé de faire table rase de mon personne pour devenir la personne que je voulais être et plus celle que les gens voyaient en moi.

mais ce n'est pas simple de changer du tout au tout du jour au lendemain, ça ne se fait pas en un claquement de doigt, bien que ça aurait été beaucoup plus simple pour moi. En arrivant à la fac j'étais complétément paumé mais j'étais là pour mes études, car je voulais changer ça aussi, ici personne ne savait que j'étais dans le genre élève médiocre qui aime bien provoquer ses profs, qui était plus absente qu'autre chose en cours ou qui venait pour faire des ptits bacs ou foutre la merde, c'est quelque chose que j'ai voulu garder pour moi, cette réputation pourrie m'avait déjà bien assez gachée la vie quand je passais mon bac et auprès des nouveaux élèves qui avait comme indication de ne pas traîner avec moi s'ils voulaient éviter les ennuis.                                                   Donc en laissant le passé dans le passé je suis devenue une élève sérieuse qui prennait tout ses cours et assistait aussi bien à tout les amphis qu'aux TD bien que certains étaient vraiment assomants surtout à 8 heure du matin, mais on peut dire que j'y suis arrivée, je suis devenue une élève sérieuse et je n'en suis pas peu fière. Et pour aller avec cette nouvelle image j'ai laissé mes tenues un peu provocante au fond du placard et je me suis habillée un peu plus sagement, j'ai bien dit un peu plus...  J'ai arreté de me couper les cheveux n'importe comment, de me les teindre en blond, j'en suis même revenue à ma couleur naturelle qui avait disparue depuis mon entrée en Première.

On peut dire que tout ça m'a vraiment aidé à avancer et à oublier, le bémol ? je suis devenue une grande accro à la caféine

Après presque un an depuis "l'incident", je pense vraiment être une personne différente de celle que j'étais il y a un an, mais sur certains points je suis restée la même parce je serais devenue quelqu'un d'autre et ce n'est pas vraiment ce que veux, je veux être une autre version de moi-même pas quelqu'un de complétement différente.

Bon c'est vrai que ce n'est pas le thème de l'article de départ mais ça expose assez bien ma personnalité.

Posté par inconnue1994 à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]